Pêche sur l’arc méditerranéen gardois

La pêche dans le Gard, c’est bien sûr la pêche en eau douce, puisque notre département est richement pourvu en tous types de carnassiers, en truites, en carpes et poissons blancs.

Mais c’est aussi la pêche sur l’arc méditerranéen : si l’accès à la façade maritime dans le Gard ne représente qu’une vingtaine de kilomètres de côtes, les possibilités de pêche n’en restent pas moins très intéressantes et diversifiées. Cette fin d’été est ainsi une période idéale pour pêcher le loup aux leurres, pour cibler la daurade en plage ou pour aller pêcher en étang salé par exemple.

 

La pêche en plage

L’Espiguette offre 10 kilomètres de plages pour les amateurs de pêche du bord. Un lieu unique et préservé, idéal par exemple pour la pêche en surfcasting. En cette saison, les passionnés peuvent être nombreux sur la plage. Certaines conditions météo, notamment liées au vent, seront plus productives et mettront les poissons en activité. L’expérience et le sens de l’observation du pêcheur seront ici importants ! Mais des montages de surfcasting simples, avec des “dures” comme appâts permettent aussi de tirer son épingle du jeu. Il est bien sûr possible de varier ses appâts, pour comprendre quelle esche est la plus efficace le jour J : vers de chalut, bibis, vers de sable, crabes, couteaux… en fonction du poisson ciblé, de la saison et du budget que le pêcheur souhaitera y consacrer… Des montages discrets à empile par exemple, avec des plombées adaptées aux conditions du moment et des bas de ligne suffisamment longs mais qui restent pêchants sans s’emmêler, augmenteront sans doute vos chances de réaliser de belles prises. Côté matériel, des cannes d’une longueur de 4m20 à 4m50, pour des puissances de 100 à 200 grammes offrent de bons compromis pour la pêche en surfcasting depuis la plage.

Pêche en surfcasting sur les plages du Gard

Pêche en surfcasting sur la plage de l’Espiguette © Fédération de pêche du Gard

La pêche depuis les plages gardoises permet aussi de cibler les loups aux leurres. C’est lorsque la mer semble s’agiter quelque peu que les loups sont généralement bien actifs, la pêche dans l’écume des vagues se révèle souvent efficace. Il n’est pas toujours nécessaire de pêcher loin, parfois de jolis sujets viennent s’alimenter près du bord. Lorsque le pêcheur se retrouve face à une mer d’huile, avec un puissant vent du nord dans le dos, sans chasse à l’horizon, les conditions peuvent devenir difficiles… On pourra par exemple descendre en diamètre de fluorocarbone pour être le plus discret possible, se passer des bruiteurs dans les leurres, essayer de petits leurres souples et miser sur le lever du jour et le coucher du soleil pour tromper la vigilance des poissons et espérer une petite accalmie passagère du vent.

Pêche du loup aux leurres de surface

Pêche du loup en plage aux leurres de surface © Fédération de pêche du Gard

Découvrir Port Camargue

A partir de la pointe de l’Espiguette, c’est un vaste territoire de pêche à découvrir tout autour de Port Camargue. De très nombreux spots de pêche bien connus par les locaux, qui permettent de pratiquer avec un large éventail de techniques de pêche.

A la belle saison, les places peuvent être chères, certains secteurs étant très prisés notamment pour pêcher à la calée. Comme en surfcasting, l’objectif est de proposer les appâts près du fonds, mais le matériel peut être plus léger, l’absence de vagues ou de courants profonds ne nécessitant pas de propulser de lourdes plombées. La pêche des sparidés au flotteur (dorades, sars, …) a également les faveurs de nombreux passionnés. Une technique simple qui permet de rencontrer une belle diversité d’espèces et qui peut se pratiquer en famille.

Pêcher à Port Camargue dans le Gard

Pêche sur les digues de Port Camargue © Fédération de pêche du Gard

C’est aussi en rockfishing qu’il est possible de s’amuser au bord de l’eau. L’objectif est ici de décider les petits poissons qui se servent des rochers comme abris. Attention toutefois de ne pas se faire surprendre par un gros spécimen qui sortirait comme une fusée de sa cache. Un ensemble composé d’une canne de 2m70 et d’un moulinet de taille 2000 avec une tresse fine fera parfaitement l’affaire. Les fils résistants à l’abrasion sont recommandés pour manier des petits leurres souples de 2 à 6 cm près des enrochements. Parmi les espèces ciblées sur ce type de pêche, citons pêle-mêle : serrans, gobies, vieilles, chinchars (sévereaux ici dans le sud), loups… Les touches seront au rendez-vous lorsque vous aurez trouvé les bons secteurs où pratiquer cette technique !

 

L’étang du Ponant

La pêche sur le domaine maritime gardois, c’est aussi la pêche en étang salé. C’est par exemple sur l’étang du Ponant qu’il est possible de croiser de jolis loups. En cette période de fin d’été puis d’automne, les loups seront en pleine activité alimentaire avant l’hiver qui va arriver, n’hésitant pas à se jeter sur de grosses proies. La pêche aux leurres de surface est ici très ludique, avec des attaques violentes qui viennent parfois surprendre jusqu’au pêcheur qui aura relâché sa concentration quelques secondes. Difficile de dresser une liste de leurres indispensables, voici toutefois quelques modèles à avoir dans sa boîte en toutes circonstances : le Xorus Asturie 110, l’indémodable Sammy de chez Lucky Craft, le Megabait Chihuahua, le Bonnie 95 proposé par Illex…

Pêche sur l'étang du Ponant dans le Gard

Pêche sur l’étang du Ponant © Fédération de pêche du Gard

La pêche en buzzing prend tout son sens en étang. Equipés d’un shad monté en texan faiblement lesté (voire en weightless), l’idée est de ramener le leurre souple en linéaire, canne haute, afin que son paddle émette des signaux en surface. Une technique très efficace sur les loups à proximité des herbiers, dans des eaux peu profondes et sur des spots assez calmes où on rencontre des poissons plutôt méfiants.

D’autres techniques seront tout aussi efficaces sur les étangs gardois, en ciblant d’autres poissons : de belles daurades sont ici régulièrement capturées à la calée, que ce soit au couteau, au crabe, voire même à la demi-dure, appât polyvalent et moins couteux qui peut intéresser de nombreuses espèces de poissons.

Autre pratique ludique, spécialement en famille, avec un poisson souvent délaissé : la pêche des muges. Un poisson omniprésent sur nos côtes, que ce soit en étang, dans les ports… qui n’est pas forcément si facile à leurrer ! Différentes techniques seront efficaces, comme la pêche avec un petit flotteur et des morceaux de pain, la pêche avec des cuillères argentées qui précèdent un petit morceau de vers marin. Sans oublier la pêche à la mouche : piquer un mulet d’une quarantaine de centimètres au fouet peut faire croire au pêcheur qu’il est en pleine session de pêche du bonefish !! (toutes proportions gardées 😊 )

 

Quelques rappels sur les règles de pêche en mer

Rappelons que ce n’est pas la Fédération de pêche du Gard qui a la gestion de la pêche sur le domaine maritime. Pour plus de précisions sur le volet réglementaire, n’hésitez pas à contacter les services de la Direction Territoriale des Territoires et de la Mer, ou la capitainerie de Port Camargue. Pour mémoire, la carte de pêche n’est pas nécessaire pour pêcher sur le domaine maritime.

 

Pour d’autres idées de spots de pêche à proximité du littoral gardois (Canal des Capettes, Petit Rhône, Canal du Rhône à Sète …), , vous pouvez également consulter cet article : pêche en Camargue gardoise.