Pêchhe en Camargue gardoise

Pêche en Camargue gardoise

Notre département dispose d’une offre de pêche très diversifiée. Entre les cours d’eau cévenols qui constituent autant de terrains de jeu d’exception pour pêcher la truite, les plans d’eau et rivières abritant carpes et carnassiers, les passionnés ont l’embarras du choix.

Mais le Gard, c’est aussi toute une partie du territoire proche du littoral, où carnassiers et espèces marines se côtoient… La Camargue gardoise dispose de richesses touristiques qui attire chaque année de nombreux visiteurs, et de richesses halieutiques propres à satisfaire de très nombreux pêcheurs.

 

La pêche du loup et des espèces de poissons marines en Camargue gardoise

Pour la pêche en zone maritime, il convient à ce stade d’attendre les précisions des autorités pour savoir à partir de quand la pêche sera autorisée.

La pêche du bord, depuis les digues ou les enrochements, est très pratiquée dans la région. Les 20 km du littoral gardois sont très prisés, que l’on recherche de jolis loups, mais aussi daurades, mulets, maquereaux, sars, congres, … Plusieurs approches sont possibles, notamment la pêche au flotteur idéale pour débuter et qui ne nécessite pas forcément de matériel très technique. Il est aussi possible de « caler », en pêchant les sparidés aux appâts naturels : une pratique également accessible aux débutants et qui peut être efficace lorsque les eaux commencent à se réchauffer. La pêche aux leurres est une bonne approche, par exemple aux leurres souples pour aller tenter les poissons calés près du fonds ou non loin des obstacles. Ne pas hésiter non plus à sortir les poissons nageurs et les leurres de surface en cette saison, soit pour prospecter différentes couches d’eau et jouer sur l’agressivité des poissons, soit bien sûr pour tirer profit de chasses qu’on aurait la chance d’observer. En période hivernale, c’est plutôt la pêche à l’« eging » qui sera à l’honneur, pour cibler seiches et calamars.

En Camargue gardoise, la pêche en étang est aussi très intéressante. C’est par exemple sur l’étang du Ponant au Grau du Roi que les daurades et les loups sont ciblés par les pêcheurs. Les bouchons lumineux pourraient ainsi être de sortie pour des pêches de nuit. Sinon, la pêche au posé reste privilégiée. Les appâts naturels trouvés dans le secteur (crabes et crevettes par exemple) prouvent souvent leur efficacité sur ce type de pêche.

Pêche du loup en étang en Camargue gardoise

Pêche en surfcasting

Les plages de l’Espiguette se prêtent idéalement à cette pratique. On ne ciblera pas forcément uniquement le loup, puisque daurades ou poissons plats peuvent aussi se laisser tenter par les esches proposées (vers de chalut, couteau, lanières de seiche ou de calamar, dure, ver américain, … selon les saisons et le budget consacré). Côté matériel, il est généralement conseillé de s’équiper avec des cannes solides et puissantes, capables de propulser à distance raisonnable des plombées de 80 à 150 grammes en fonction des conditions de mer. Montages coulissants, à potence, à dérivation, chacun aura ses préférences. Dans tous les cas, il faudra rester discret, avec des bas de ligne assez longs, de 18 ou 24 centièmes maximum… Un dernier conseil prodigué par des « pêcheurs du coin » : il ne faut pas forcément chercher à lancer le plus loin possible. Mieux vaut prendre le temps de sonder les postes avant la session, pour pêcher efficacement des trous où pourraient se tenir le poisson.

Pêche en embarcation

Pour celles et ceux qui ont la chance de pouvoir pêcher en embarcation, le champs des possibles est beaucoup plus vaste ! Pêche du thon ou des calamars en fonction des saisons, pêche au jig ou à la traîne… La Méditerranée peut se montrer généreuse, avec une impressionnante variété d’espèces de poissons à rencontrer. Il est aussi possible de faire appel à des professionnels, qui sauront vous accompagner en mer et feront en sorte de maximiser vos chances de capture. Pour préparer vos sessions de pêche en mer (en bateau ou du bord), vous pouvez également aller échanger avec les détaillants d’articles de pêche qui pourront vous conseiller très efficacement sur les conditions du moment et les techniques à déployer.

 

Pêche des carnassiers en Camargue gardoise

Cette partie du Gard reste aussi à découvrir pour ses populations de carnassiers. C’est tout naturellement sur le Petit Rhône, faisant office de frontière avec les Bouches-du-Rhône, que les pêcheurs pourront se diriger, par exemple dans les alentours de Sylveréal. De très belles populations de sandres et de silures peuplent ces eaux, avec des captures régulières de poissons trophées. Pêche aux leurres, ou en verticale avec des appâts vivants donnent d’excellents résultats. Les carpes sont aussi bien présentes sur le Petit Rhône, avec une moyenne de sujets d’une dizaine de kilos, mais avec des poissons pouvant dépasser les 25 kilos.

Pêche sur le Petit Rhône, entre Gard et Bouches-du-Rhône

Le Petit Rhône, entre Gard et Bouches-du-Rhône

Le Canal des Capettes est un autre secteur très réputé en Camargue gardoise, par exemple entre le Mas des Iscles et Gallician. C’est notamment le brochet qui y est recherché, avec une bonne densité de poissons, et de jolis sujets à capturer. Black-bass et sandres seront également à cibler dans le secteur, lorsqu’ils seront sortis de leur période de reproduction. La pêche peut se pratiquer au vif ou aux leurres (les montages texans ou dispositifs anti-herbes sont recommandés).

Le Canal du Rhône à Sète relie Beaucaire à Aigues-Mortes, puis au Vidourle et au Grau-du-Roi. Que ce soit en secteur maritime ou plus en amont, les possibilités de pêche sont nombreuses. Le Canal du Rhône à Sète traverse en effet la Camargue gardoise, ses zones humides et sa flore foisonnante, en croisant aussi une multitude de canaux et roubines… Dans les alentours de Saint-Gilles, on pourra par exemple pêcher les poissons blancs et la carpe, avec de beaux spécimens à rencontrer. Sandres et silures sont aussi bien présents sur l’ensemble du linéaire.

 

Une destination touristique de tout premier plan

Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir ce territoire entre 2 parties de pêche, les sites d’intérêt touristiques à découvrir dans la région sont nombreux. Aigues-Mortes, le Grau-du-Roi, la Tour Carbonnière font notamment partie des visites incontournables.

Le Grau-du-Roi

Grau-du-Roi

Pour préparer la découverte du territoire sur le volet touristique, on consultera le site de Gard tourisme. Le site Camargue Gardoise sera également à parcourir avant le départ.