Pêche de l’Alose

Ça y est elle est ouverte !! et elles sont arrivées en nombre…

L’ Alose Feinte est un poisson qui vit en mer et vient se reproduire en rivière au printemps, du mois d’ avril au mois de juin. La reproduction a lieu durant la nuit. La femelle et le mâle vont tourner l’ un autour de l’ autre en frappant la surface de l’ eau avec leurs nageoires caudales. Cette reproduction « bruyante » s’appelle le BULL.

L’Alose Feinte, un poisson de sport:

Le premier attrait de ce poisson est sans nul doute sa combativité.  C’est un poisson de sport recherché par les passionnés de pêche à la mouche ou aux leurres. Je conseille à tous les pêcheurs en recherche de sensation de s’essayer à l’Alose. La touche est violente, et sa défense nous rappelle qu’il s’agit d’un poisson de mer très combatif. Elle se pêche soit à la mouche avec des streamers confectionnés à partir de « gaine téléphonique », ou à la cuillère à Alose qui ressemble au Snack utilisé pour la mer. Le bas de ligne doit être au minimum de 25/100.

Pour les pêcheurs au lancer on utilisera des cannes de 3 mètres minimum, d’un moulinet 3000 et d’une tresse de 14 à 18/100. Le bas de ligne de 25/100 est un minimum. Pour la pratique il faudra lancer et ramener sans cesse jusqu’à ce que les bancs de poissons rentrent en activité. Et comme à la mer, il ne faudra pas rater le passage qui généralement dure moins d’1/4 heure . Au moment de cette frénésie il faudra essayer de balayer le plus de volume d’eau possible. Pour résumer il faut jeter loin, changer la rapidité de récupération et toujours garder à l’esprit que celui qui prend du poisson c’est celui qui à son leurre dans l’eau…

Pour les pêcheurs à la mouche une canne de 9 à 10 pieds et souhaitable. Soie de 7 à 9. Comme souvent on jettera notre soie 3/4 amont en essayant au maximum de rester dans la veine d’eau. Soit la touche intervient lors de la dérive dans la veine d’eau, soit il faudra stripper la soie de manière assez dynamique. Certains pêcheurs utilisent deux ou trois mouches, mais ce n’est pas mon avis. Mieux vaut une mouche présentée à la bonne profondeur plutôt que d’essayer de multiplier les chances de manière hasardeuse…Prenez le temps de régler votre frein avant que la première touche arrive, sinon l’Alose aura tôt fait de rectifier cette impertinence…

La pêche de l’Alose est autorisée depuis le 1er avril 2018 sur 3 secteurs du département du Gard.

Le premier secteur « de Vallabrègue »(commune de Beaucaire) : sur le Rhône  en aval de la réserve du barrage usine de Beaucaire (appelé barrage de Vallabrègues) et sur 1000 mètres jusqu’ à la rampe de mise à l’ eau de la CNR en rive gauche uniquement.  Vous pouvez pêcher également sur le contre canal situé en rive gauche depuis le passage souterrain de la Départementale (limite aval) jusqu’ au premier seuil (limite amont), soit 250 mètres. En ce début de saison c’est sans nul doute le meilleur secteur du département. A partir de la mi-avril les autres secteurs devraient être intéressants.

Le deuxième secteur (commune de Comps) : Sur le Gardon en aval du seuil de Comps  jusqu’ au pont routier, soit 1000 mètres sur les deux rives. C’est un secteur intéressant en ce début de saison puisque les niveaux d’eau important du Rhône sont une fenêtre de migration pour les Aloses.

Le troisième secteur (commune de Pont St Esprit) : Sur le Rhône depuis la confluence de l’ Ardèche avec le Rhône jusqu’ au pont vieux, soit 700 mètres uniquement rive droite (coté Pont St Esprit). Ce secteur devrait être productif jusqu’à la mi-mai voir début juin.

Pour la pêche de l’Alose Feinte, seule la pêche à l’aide de cuillère à Alose est autorisée ainsi que les streamers prévus à cet effet.

L’Alose est un poisson de sport, et fera patienter les passionnés avant l’ouverture du carnassier le 1er mai !

L’Association MRM suit la migration des aloses grâce au suivi des pêcheries….

Le principe est simple : chaque année, MRM distribue des carnets de suivi aux pêcheurs à la ligne du bassin afin de recenser leurs captures d’aloses (localisation, date, nombre ou encore sexe).

Les données recueillies permettent d’établir un indice d’abondance et de répartition géographique de la population d’aloses, de suivre ses variations inter-annuelles et donc de mesurer l’efficacité des actions pour restaurer la libre circulation.

Sur le Rhône, environ 400 pêcheurs participent déjà ! Alors venez les rejoindre pour aider MRM  à suivre cette espèce emblématique du bassin méditerranéen.

Aidez-nous à sauvegarder cette espèce, demandez vite votre carnet à l’Association MRM

Par mail à : d.rivoallan@migrateursrhonemediterranee.org ou au 04.90.93.98.37

Après une 1ère participation, le carnet vous est renvoyé automatiquement avec un dossier complet sur la saison de pêche et de migration des aloses.