Le mot du Président

L’année 2017 a été marquée par une sécheresse exceptionnelle qui a conduit les pouvoirs publics à prendre des mesures sévères de restriction des usages de l’eau.

Malheureusement, avant que ces mesures ne fassent effet, le mal était fait et nombre de nos ruisseaux et rivières se sont retrouvés à sec avec des difficultés de survie pour les poissons en relation avec la dégradation des milieux aquatiques.

Devant la catastrophe, les agents de la Fédération ont réalisé des pêches électriques de sauvetage avec, souvent,  la difficulté de trouver un site favorable  pour relâcher les poissons.

L’un des enseignements de cette situation de crise vécue en 2017 est qu’il est impératif de dialoguer avec les différents usagers de l’eau, collectivités locales, industrie et agriculture afin de faire entendre la voix des pêcheurs en veillant tout particulièrement à la préservation des débits d’étiage.

Toutefois, si la sécheresse a touché tout le département, nos rivières et fleuves de 2ème catégorie n’ont, généralement, pas souffert et l’année 2017 a été bonne pour les pêcheurs de blancs et de carnassiers.

Les pêcheurs gardois disposent d’un terrain de jeu exceptionnel avec une très grande variété de ruisseaux, rivières et fleuves où tous les modes de  pêche peuvent se pratiquer avec le plus grand bonheur. La pêche à la truite en ruisseaux ou dans les plans d’eau de plaine satisfait un nombre important de pêcheurs mais nous constatons deux tendances lourdes : la pêche aux carnassiers aux leurres en no-kil depuis les float-tube et la pêche « au très gros », les silures « record » qui abondent dans nos rivières et fleuves de plaine.

Un parcours labellisé « pêche passion silure » a été inauguré récemment, sur la commune des Angles en rive droite du Rhône.

Parmi les chantiers importants de la fédération en 2018, on notera :

  • La mise en œuvre du PDPG et des Plan de gestion piscicole au niveau de chaque AAPPMA
  • L’élaboration et la mise en œuvre d’un schéma départemental de développement du loisir pêche avec comme axe fort, le tourisme pêche.
  • La réouverture des plans d’eau du Mas d’Arnaud et la création d’une vitrine de la pêche gardoise.

Amis, pêcheurs, au nom de la Fédération de Pêche du Gard, je vous adresse mes meilleurs vœux à l’occasion de cette nouvelle année en vous souhaitant de prendre toujours autant de plaisir à la pêche.

Joël MARTIN
Président de la Fédération de Pêche du Gard