Le mot du Président

La pêche évolue, les pêcheurs évoluent, il est dans les missions d’une fédération de pêche de suivre et mieux d’anticiper ces évolutions.

Ainsi, l’engouement pour la pêche aux carnassiers ne faiblit pas avec, en particulier de plus en plus d’utilisateurs de float-tube et de pratiquants du no-kill, la pêche à la carpe avec ses techniques et ses règles très particulières canalise toujours de très nombreux pêcheurs vers nos rivières fleuves et plans d’eau, la pêche à la truite attire toujours autant de monde dans les torrents des Cévennes ou lors des déversements de surdensitaires, la caste des pêcheurs à la mouche est toujours aussi vivante et voit chaque jour de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques s’offrir à eux et enfin les pêcheurs au coup se plaisent toujours à se regrouper pour se mesurer dans des concours très nombreux sur le département.

Tenant compte de ces évolutions la Fédération du Gard tente de répondre au plus près à ces nouveaux besoins des pêcheurs par deux types d’actions complémentaires.

1/En créant ou en incitant les AAPPMA à créer de nouveaux parcours spécialisés : des  parcours en no-kill, l’aménagement du site des plans d’eau de Vergèze, un parcours passion silures sur le Rhône, les parcours « réussite » avec un prélèvement limité à 2 truites par pêcheur et par jour et de nouveaux parcours carpe de nuit.

2/En négociant avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer pour faire évoluer la réglementation en cohérence avec les évolutions décrites plus haut et en favorisant une meilleure prise en compte des cycles biologiques de la faune aquatique.

C’est ainsi que pour la première fois dans notre département l’arrêté pêche 2019 impose la fermeture de la pêche des carnassiers pendant leur période de reproduction.

La pêche au brochet est interdite du 28 janvier au 31 avril, celle du sandre du 11 mars au 31 avril et celle du black bass du 29 avril au 29 juin.

Une évolution importante pour une meilleure protection du milieu aquatique et de la biodiversité car quoi de plus naturel que protéger les espèces pendant leur période frai alors qu’elles sont particulièrement vulnérables.

L’ensemble de ces évolutions vise au développement du loisir pêche dans le cadre d’un plan d’action qui sera développé dans le courant de l’année en étroite concertation avec les AAPPMA.

Un point particulier de l’année 2019 est la présence du Tour de France dans le département du Gard les 22, 23 et 24 juillet.  Avec sa marque Génération Pêche la Fédération Nationale est présente dans la caravane du Tour et nous aurons à participer activement aux différentes animations qui auront lieux essentiellement sur Nîmes mais aussi sur l’ensemble du parcours du Tour de France au sein de notre département. Un appel aux pêcheurs bénévoles sera lancé en temps utile.

Joël MARTIN
Président de la Fédération de Pêche du Gard